Global Nuclear Disarmament Fund

Fonds Mondial de Désarmement Nucléaire (FMDN)

 

 

Alamogordo, 27 juillet 2005

Alamogordo Daily News

Les moines portent la flamme atomique vers le site Trinity.

Par Laura Hunt, journaliste de la rédaction.
27 juillet 2005, 12:57

Des moines portent la lanterne allumée à partir de cendres provenant de l ́explosion de la première bombe atomique qui détruisit Hiroshima au matin du 6 août 1945 et sont en route pour le lieu de naissance des armes atomiques, le site Trinity au Nouveau Mexique.

Les moines japonais, rejoints par d´autres militants pacifistes, ont commencé leur marche le 16 juillet, jour du 60ième anniversaire du test au site Trinity. De San Francisco, ils ont déjà porté la « flamme atomique » au sud de la Californie et une partie du Nevada.

Au bout de 25 jours et un périple de 1600 miles, la flamme va être éteinte sur le site Trinity le 9 août, date du 60ième anniversaire du bombardement de Nagasaki. Le co-directeur exécutif du Fonds Mondial de Désarmement Nucléaire Matt Taylor a dit que la cérémonie aura lieu lors d´une retransmission télévisée appelant à la paix dans le monde et à la fin de la prolifération nucléaire.

Quelques habitants d´Alamogordo ne savaient rien du voyage des moines. Cette nouvelle a mis en colère l´un d´entre eux, William Meadows.

« Je suis un vétéran de la deuxième guerre mondiale et je pense que ces moines n´ont rien à faire ici». Puis il a rajouté que « s´il n´y avait pas eu la bombe A, il y aurait eu là-bas des millions de gens tués des deux côtés. »

Une fois renseigné sur le projet des moines, Meadows a immédiatement appelé le congressiste Steven Pearse et a laissé un message à son bureau.

« Depuis quand les Japonais sont-ils autorisés à pénétrer le site Trinity ? C´est justement ce que je suis en train de demander au congressiste, et s´il va les arrêter, » a-t-il commenté à d´autres personnes.

Cependant, d´autres habitants appuyaient l´initiative des moines.

Walter Miller a dit qu´il « comprend les sentiments de ceux qui ont vécu ça, comme les Japonais. Moi-même je n´apprécie que très modérément la prolifération des armes nucléaires et j´aimerais que cela s´arrête. Ce qu´il font est vraiment admirable »

Pour James Haynes, un autre habitant d´Alamogordo, la manifestation en faveur de la paix est légitime au nom de la liberté d´opinion.

« Chacun peut avoir sa propre opinion. Tu dois faire ce que bon te semble, et si ces personnes ressentent le besoin de manifester, ils doivent être en droit de le faire »

Cependant, Taylor a précisé que la cérémonie n´était pas politique mais humanitaire.

« Ce n´est pas quelque chose anti-guerre et il n´y a même pas un seul argument pour se demander si l´on aurait dû ou pas utiliser la bombe atomique. Il s´agit de finir un cycle et d´en commencer un autre. »

Taylor a rajouté que dans la culture zen, 60 années correspondent à la fin d´un cycle.

« Ils pensent que les bonnes et les mauvaises choses arrivent par cycles ». « La bombe atomique est née au site Trinity, puis a été utilisée sur Hiroshima et Nagasaki. Pendant 60 ans, le monde a vécu sous la menace d´un autre Nagasaki. Maintenant nous vivons avec le terrorisme nucléaire tous les jours. C´est donc pour boucler pacifiquement la boucle, et non pas de façon destructrice, que nous sommes retournés là d´où tout cela provenait.»

Les moines bouddhistes vont bientôt éteindre la flamme qu´ils ont allumé en 1945 après l´avoir porté dans de nombreuses manifestations pacifiques dans le monde entier.

Taylor pense que « c´est vraiment merveilleux que le site de Trinity puisse être finalement connecté au sort de l´humanité. »

LA MARCHE POUR LA PAIX - Des moines bouddhistes du Japon portent la lanterne qui contient des restes de l´explosion de l´attaque nucléaire sur Hiroshima le 6 août 1945. Ils ont commencé leur marche à San Francisco le 16 juillet dernier et vont rejoindre le 9 août le site Trinity, lieu du test de la première bombe atomique, après un voyage de 25 jours et 1600 miles.
La flamme atomique y sera alors éteinte lors d´une cérémonie télévisée.
Photo du site www.gndf.org

Alamogordo Daily News

Fonds Mondial du Désarmement Nucléaire
One Market Street, Spear Tower Building Suite 3600. San Francisco CA, 94105

copyright(C) 2008 Tous droits réservés au Fonds Mondial du Désarmement Nucléaire

Global Nuclear Disarmament Fund English Japanese Chinese French Spanish Korean German Russian Arabic