Global Nuclear Disarmament Fund

Fonds Mondial de Désarmement Nucléaire (FMDN)

 

 

Alamogordo, 10 août 2005

Alamogordo Daily News

La flamme atomique éteinte au site Trinity

Par Laura Hunt, journaliste de la rédaction.
10 août 2005, 10 :27

Une flamme allumée avec des cendres de la première bombe atomique qui explosa sur Hiroshima le 6 août 1945 s´est consumée mardi au site Trinity, sur le lieu de la rampe de lancement de White Sands, là où est née la bombe atomique.

Les moines bouddhistes, ainsi que 50 militants de la paix ou personnes approuvant cette démarche se sont joint à la cérémonie qui voyait s´éteindre la flamme le jour du 60ième anniversaire du bombardement de Nagasaki.

Matt Taylor, co-directeur exécutif du Fonds Mondial de Désarmement Nucléaire, a dit que durant la cérémonie les moines ont prié pour que les armes atomiques ne soient plus jamais employées sur des populations civiles. « J´ai été élevé au Japon et j´ai toujours entendu parler de ces moines qui marchaient ». L´explication qu´on m´a donné étant enfant était que s´ils s´arrêtaient de marcher, la destruction de Nagasaki aurait continué. Bien sur, ce ne sont que des prêtres sans voix qui ne font pas cela pour la gloire. Ils ne le font pas pour impressionner qui que ce soit. Leurs simples prières et leur sacrifice feront que tout cela s´arrête à Nagasaki.»

On a porté cette flamme dans les marches pacifistes du monde entier durant les 60 dernières années, a-t-il dit. 60 années dans la culture zen correspondent à la fin d´un cycle.

« Ils pensent que les bonnes et les mauvaises choses arrivent par cycles ». « La bombe atomique est née au site Trinity, elle a été utilisée sur Hiroshima et Nagasaki. Pendant plus de 60 ans, le monde a vécu sous la menace d´un autre Nagasaki. »

Les moines japonais ont porté la flamme atomique vieille de 60 ans durant une marche partant de San Francisco, pendant 25 jours et 1600 miles. Le voyage a commencé le 16 juillet, date anniversaire du test qui avait eu lieu au site Trinity 60 ans auparavant.

Le révérend Daijho Ota a mené le groupe à l´arrivée au site Trinity. Ota, habillé de noir, d´un pas solennel, portait une boîte rouge et noire de la taille d´un dictionnaire.

Il souleva la boîte face au monument du site Trinity, comme s´il voulait la lui offrir, puis s´inclina. Sur la plaque du monument était écrit « Site Trinity. Là où la première bombe nucléaire a explosé le 16 juillet 1945. »

Quelques minutes plus tard, les moines s´inclinèrent les uns en face des autres et s´agenouillèrent sur des coussins disposés en cercle autour d´un piquet planté au sol.

La lanterne, composée de trois flammes représentant le site Trinity, Nagasaki et Hiroshima était transmise d´un moine à l´autre, ainsi qu´à six autres personnes du public situées à proximité. La lanterne revint à Ota après avoir fait le tour. Il la mit à l´écart, déroula une étoffe de prière, y disposa des grues en papier de couleur claire, symboles de paix qui avaient été confectionnées selon la technique d´origami par des enfants d´Arizona et du Nouveau Mexique.

L´habit fut de nouveau enroulé et placé sur le piquet au milieu des quatre moines.

Ota tenait la lanterne alors que chacun des autres moines allumait une torche depuis l´une des trois flammes. On éteignit la lanterne et les moines rapprochèrent leurs torches de l´habit placé au milieu du cercle, qui prit feu.

Les moines prièrent, s´inclinèrent à mesure que la flamme atomique se réduisait en cendres.
Ota ouvrit la boîte rouge et noire, qui disposait de quatre cases, et les moines y déposèrent les cendres ramassées.

Toujours selon Taylor, trois de ces cases vont alors être envoyées à Hiroshima, Nagasaki et à un musée aux Etats-Unis, probablement le Smithsonian. La part restante sera divisée en huit parts qui seront envoyées aux dirigeants des puissances nucléaires, en incluant les Etats-Unis.

Taylor a commenté qu´à la fin de la cérémonie un nuage circulaire s´est formé au-dessus du groupe.

« C´était réellement impressionnant d´assister au moment où ces 60 années de prières sont arrivées à leur conclusion. Ils ont inauguré un nouveau cycle synonyme de nouveau départ pour les plus jeunes générations. »

Taylor a déclaré qu´une partie de ce nouveau départ correspond à l´utilisation de la force nucléaire de façon positive et non plus destructrice.

« Beaucoup de choses ont évolué, la médecine nucléaire notamment. » « La bombe hydrogène a été crée et utilisée pendant la guerre, mais Toyota travaille actuellement sur le développement de la technologie hydrogène pour proposer des voitures à l´énergie propre. Une technologie ayant été crée pour détruire peut être détournée afin d´aider l´humanité.»

En bouclant la boucle, les moines bouddhistes japonais ont utilisé trois torches pour allumer une sorte de totem sacré durant la cérémonie ayant eu lieu à l´obélisque de l´épicentre du site Trinity, à la rampe de lancement de white Sands, pour commémorer le 60ème anniversaire de l´explosion sur Nagasaki. L´immolation du totem symbolisait l´union de Trinity, là où détona la première bombe atomique, avec les villes d´Hiroshima et de Nagasaki, où furent lâchées les deux premières bombes atomiques. On éteignit la flamme avec l´espoir que la boucle de la puissance nucléaire soit bel et bien bouclée. La flamme d´origine avait été allumée des cendres de la bombe atomique tombée sur Hiroshima 60 ans auparavant. Ellis Neel/Daily News

Plus d´infos et des photos différentes :
http://www.alamogordonews.com/cgi-bin/artman/exec/view.cgi?archive=597&num=8835

Alamogordo Daily News

Fonds Mondial du Désarmement Nucléaire
One Market Street, Spear Tower Building Suite 3600. San Francisco CA, 94105

copyright(C) 2008 Tous droits réservés au Fonds Mondial du Désarmement Nucléaire

Global Nuclear Disarmament Fund English Japanese Chinese French Spanish Korean German Russian Arabic