Global Nuclear Disarmament Fund

Fonds Mondial de Désarmement Nucléaire (FMDN)

 

 

Arizona Republic, 30 juillet 2005

Des moines protestent contre l´armement nucléaire.

Des bouddhistes visitent la vallée à l´occasion d´une marche de 1 600 miles vers le site Trinity.

Carol Sowers
The Arizona Republic
30 juillet 2005, 12 :00

Juste après le lever du soleil ce vendredi, le moine bouddhiste zen venu du Japon Kazuo Miyasaki s´est assis sous le hayon du van, à Paradise Valley, la Vallée du Paradis. Il a enduit sa figure de protection solaire et s´est échauffé en vue d´une nouvelle portion de ce périple de 1600 miles avec lequel ils cherchent à attirer l´attention sur la menace qu´est toujours la guerre nucléaire.

Miyazaki est l´un des trois moines qui a commencé ce périple à San Francisco le 16 juillet. En route pour le site Trinity en plein milieu du Nouveau Mexique, lieu alors classé top secret qui donna naissance à la bombe atomique qui détruisit Hiroshima le 6 août 1945.

Trois jours plus tard, une bombe explosa au-dessus de Nagasaki, provoquant la reddition du Japon moins d´un mois plus tard. Les trois moines dans leurs amples bures sont arrivés jeudi à Phoenix et ont passé la nuit au Centre de Renouvellement Franciscain à Paradise Valley.

Près de 20 personnes se rassemblèrent à l´aube pour saluer les moines et marcher en leur compagnie alors qu´ils avançaient à pied ou en voiture vers Globe, 60 miles plus loin dans les montagnes du Comté de Gila. Ces hommes continueront plus à l´est en direction du Nouveau Mexique.

Jackie Orcholl de 29 ans et Chris de Phoenix, son mari de 31 ans, sont arrivés au Centre de Renouvellement à 5 heures du matin, 45 minutes avant que les moines ne recommencent à marcher.

« Nous sommes là parce que nous croyons en ce que font les moines pour la cause du désarmement nucléaire.»

Le moine Keigaku Muchu de 37 ans vit à San Francisco et porte la « lanterne atomique », allumée avec les cendres provenant de la bombe d´Hiroshima.

Lorsqu´ils arriveront à Trinity le 9 août, jour du 60ième anniversaire du bombardement de Nagasaki, les moines éteindront la flamme durant une cérémonie symbolique prônant l´espoir en ce qui concerne le désarmement dans le monde.

Muchu n´est pas convaincu que leur trek puisse amener au démantèlement des armes nucléaires. « Mais peut-être que les gens pourront voir tout ceci et se demander ce qu´ils peuvent faire ».

Le voyage est sponsorisé par une institution privée, le Fonds Mondial pour le Désarmement Nucléaire. Le co-directeur exécutif du groupe est en train de produire le film de la marche qui est pour lui « la version bouddhiste de La passion du Christ. »

L´équipe de Taylor a filmé lorsque les moines et 15 autres personnes marchaient en file indienne le long de la Lincoln Drive.

Inran Hamid de Scottsdale, faisait partie à 13 ans des marcheurs. C´est lui selon son père Hafiz qui a insisté pour que la famille marche avec les moines.

Il lui semble que c´est notre futur qu´il s´agit de préserver. Inran rajoute que « ce qui peut être fait en faveur du désarmement nucléaire ne peut pas faire de mal. »

Pour joindre le journaliste : carol.sowers@arizonarepublic.com ou (602) 444-6846

Arizona Republic

Fonds Mondial du Désarmement Nucléaire
One Market Street, Spear Tower Building Suite 3600. San Francisco CA, 94105

copyright(C) 2008 Tous droits réservés au Fonds Mondial du Désarmement Nucléaire

Global Nuclear Disarmament Fund English Japanese Chinese French Spanish Korean German Russian Arabic