Global Nuclear Disarmament Fund

Fonds Mondial de Désarmement Nucléaire (FMDN)

 

 

Free New Mexican, 10 août 2005

Nouveau Mexique

Les moines espèrent que la marche marquera un nouveau départ.

Par ASSOCIATED PRESS
10 août 2005

RAMPE DE LANCEMENT DE WHITE SANDS, NOUVEAU MEXIQUE (AP)

Un voyage de 1600 miles pour éteindre la flamme qui a brûlé depuis que la bombe atomique détruisit la ville japonaise d´Hiroshima 60 ans auparavant s´est terminé dans le désert du Nouveau Mexique. Un groupe de moines bouddhistes et des dizaines de participants étaient présents à une cérémonie silencieuse mardi soir à la rampe de lancement de White Sands. Là où la première bombe atomique avait été détonnée.

A l´aube, les moines habillés de bures aux couleurs noires du monument du site Trinity ont joint trois flammes qui n´ont plus fait qu´une. Le site Trinity et les villes d´Hiroshima et de Nagasaki étaient ainsi représentés.

La flamme fut utilisée pour brûler symboliquement un habit. Quand celui-ci fut réduit en cendres, la flamme fut éteinte et les cendres furent placées dans des boîtes laquées qui seront offertes aux dirigeants des huit puissances nucléaires.

Les moines, ce mardi silencieux en mémoire des bombardements atomiques, voulaient ramener la flamme à l ́endroit d ́où elle provenait, pour l ́éteindre dans l ́espoir que l ́on n ́utilise plus jamais la bombe atomique.

« Ce fut fabuleux. Il n´y a pas de mot pour l´exprimer » a dit Matt Taylor, co-directeur exécutif du Fonds Mondial de Désarmement Nucléaire ayant collaboré à l´organisation du voyage. « C´est incroyable qu´un cycle de 60 années puisse finir ainsi. »

La flamme qui brûlait depuis 1945 était un témoignage palpable du jour où les Nord-américains avaient lancé sur Hiroshima la bombe atomique « Little Boy ». Plus de 200 000 Japonais y avaient perdu la vie. Trois jours plus tard, Nagasaki était touché.

Les moines ont porté la flamme durant les trois dernières semaines, de la Californie jusqu´au Nouveau Mexique en passant par l´Arizona. Leur but était de rejoindre le site Trinity mardi, jour anniversaire de l´explosion de la bombe atomique « Fat Man » sur Nagasaki.

Les moines japonais ont débarqué à San Francisco le 16 juillet, jour du 60 ième anniversaire du test à Trinity.

Des responsables de White Sands ont affirmé que c´était la première fois qu´on laissait accéder ainsi des civils à cet espace. Le site Trinity est généralement ouvert au public deux fois par an, les premiers samedis d´avril et d´octobre. Cette année il avait été aussi ouvert le 16 juillet pour le 60ième anniversaire du test.

Taylor fit aussi remarquer que c ́était la première fois que des Japonais étaient autorisés à pénétrer l ́enceinte le jour de l ́anniversaire du bombardement de Nagasaki.

« Ce fut quelque chose de réellement puissant et émouvant » a-t-il dit.

Sa fondation est en train d´organiser un voyage en Russie en septembre pour poursuivre les négociations qui permettraient aux membres de la société civile du monde entier de lever des fonds pour aider et accélérer le processus de désarmement nucléaire.
Il a déclaré que le Gouvernement Russe s´était montré réceptif au projet.

Pendant le voyage des moines au site Trinity, Taylor déclara que la communauté civile s´était déjà engagée à hauteur d´1 300 000 $ dans le programme de désarmement, ce qui se traduisait par la destruction de 13 armes nucléaires.

« Si les Russes se laissent tenter par un défi global permettant aux gens d´aider, les Etats-Unis ne peuvent l´ignorer. Il s´agit de donner la possibilité aux gens de le faire. »

Fonds Mondial du Désarmement Nucléaire
One Market Street, Spear Tower Building Suite 3600. San Francisco CA, 94105

copyright(C) 2008 Tous droits réservés au Fonds Mondial du Désarmement Nucléaire

Global Nuclear Disarmament Fund English Japanese Chinese French Spanish Korean German Russian Arabic